C'est la faute à Furax

Publié le par konk

J'ai relu tous les commentaires liés à l'article "Shoah". C'est évident, c'est Furax le coupable! Le 10-5 il parle de "lolocauste et Shoax". Le même jour il traite les juifs de "sangsues, parasites". Le 11 "votre livre de merde...pourriture de Thora". On comprend que les juifs soient blessés par ces propos. Au sujet de l'holocauste, à plusieurs reprises il parle de "bobards de guerre" ou de "racontars", laissant entendre qu'il ne croit pas à la réalité de cet holocauste, ce qui est intolérable (et interdit). Je suis donc obligé d'infliger un avertissement à Furax en lui demandant de modérer ses propos, sinon je devrai couper ou supprimer ses commentaires. Merci d'avance Furax

Commenter cet article

moi 04/07/2008 17:41

« Un juge de la Haute cour de Londres a considéré hier « totalement légitime » la politique d'inscription pratiquée par une école juive de Londres, accusée d'avoir refusé d'admettre un enfant de 11 ans parce qu’il « n’est pas un juif certifié », au motif que sa mère n’est pas née juive. »
Normal!!!
A ces gens là, tout est dû, tout est permis.
Les pires saloperies sont légales pour eux....
C'est normal, car il faut comprendre, ils ont tant souffert, ils sont depuis toujours, rejetés de partout... on se demande vraiment pourquoi...

konk 05/07/2008 07:11


Ah ah! Attention! Je vous rappelle qu'il est formellement interdit de douter de la souffrance du peuple Juif, attention!


Pf 04/07/2008 17:05

(((20h 14:  I. bétancour a chié 3 fois depuis sa libération.)))Une colombienne qui va trois fois aux toilettes : vielle ruse des passeurs de drogue pour récupérer leur cargaison.

moi 04/07/2008 16:01

Bibi 04/07/2008 15:32

Pas assez juif : la discrimination permise



Un juge de la Haute cour de Londres a considéré hier « totalement légitime » la politique d'inscription pratiquée par une école juive de Londres, accusée d'avoir refusé d'admettre un enfant de 11 ans parce qu’il « n’est pas un juif certifié », au motif que sa mère n’est pas née juive.
Le juge a estimé qu'il n'y avait eu aucune discrimination illégale directe ou indirecte de la part de cette école juive financée par des fonds publics.
Le père de l’enfant, à l'origine du recours en justice, s'était dit « consterné » que son fils ait été déclaré « pas assez juif » pour intégrer cette école.
L'organisation United Synagogue, tout en admettant que le père de l'enfant était juif, n'a pas reconnu la judaïté de la mère, une Italienne catholique qui s'était convertie au judaïsme avant la naissance de son fils.


rions un peu 04/07/2008 11:40

Nous félicitons tous le Président Sarkozy qui, en dépit des “caisses vides” et de “la France en faillite”, a pu permettre à Mélanie, son petit frère Lorenzo, leur petit cousin, leur tata et tous leurs amis, de ne pas avoir dû attendre huit heures interminables pour le départ quotidien de l’avion de ligne Paris – Bogota et d’avoir pu vite sauter dans un avion spécial de la France, pour aller retrouver leur maman dans la petite maison, enfin heureuse, de leur courageuse famille, membre du top des grandes fortunes et des oligarques latino-américains.
Nous, tous les Languedociens et Catalans, nous nous réjouissons que notre pays ait pu consacrer à la réalisation de cet événement émouvant une enveloppe budgétaire supérieure à celle qui vient d’être affectée aux milliers de nos vignerons en grande difficulté, pris en otage par le libre-échange planétaire.
Notre bonheur à tous est d’autant plus grand qu’enfin libérée, Ingrid Bétancourt va pouvoir reprendre la noble lutte qu’elle a toujours menée pour obtenir de ses proches de l’hyperclasse la libération des enfants esclaves des mines, des travailleurs asservis dans les bananeraies de Chiquita, des femmes brisées dans les serres à roses ou les champs et de tous les travailleurs indiens ou non de l’Amazonie, des plateaux andins ou des favellas, dont les conditions de vie inhumaines, depuis toujours, ont servi de terreau à la révolte des FARC et des autres mouvements qui les ont précédés.
Cette libération tant attendue de la maman de Mélanie, augure bien de la présidence française de l’Union européenne qui va pouvoir maintenant se consacrer à d’autres libérations, celles des millions de femmes et d’hommes à la vie et à l’avenir pris en otage par les politiques économiques malthusiennes stupides de l’Union européenne. Je pense à nos paysans, aux victimes des délocalisations, à nos compatriotes malades enfermés dans l’angoisse de nos hôpitaux sous-équipés, tout comme aux papies et mamies, oubliés dans des maisons de retraite de la honte, jusqu’à y être 14 803 à en mourir de soif en août 2003. Juste au moment où Ingrid Bétancourt recevait, elle, Dieu merci, de ses geôliers de l’eau pour s’hydrater et des dirigeants français le bénéfice d’une noble mobilisation, à 6 000 km de distance, pendant qu’ils oubliaient, en revanche, de s’intéresser à la vie de nos compatriotes âgés qui mouraient, eux, juste à leur côté.